2 ans de mandat et le compte n’y est pas… – Tribune Vivre à Angers Mai 2016

Voilà maintenant plus de deux ans que la majorité de droite est aux commandes de notre ville et de notre communauté urbaine. La majorité a décidé des nouvelles dépenses : une centaine de caméras, le renflouement de Terra Botanica, les aménagements des places du centre-ville, une heure de stationnement gratuite inefficace ou la construction d’une dalle en béton place Molière. En volant au secours du Département dont la gestion a été trop dispendieuse par le passé, elle a fait d’Angers le supplétif de choix effectués dans d’autres assemblées. Ces choix ont un coût financier mais surtout politique : subventions aux associations en baisse, budget du CCAS gelé, tarifs qui grimpent pour les familles, report de la construction de la ligne B du tramway et retard de la rénovation urbaine… Pour de nombreux Angevins le prix à payer est déjà élevé.

Pour la communication et les effets d’annonce notre ville restera à coup sûr en tête des classements. Pour tous les autres palmarès, ceux dont les Angevins, comme nous, étaient fiers, rien n’est moins sûr…

Frédéric BÉATSE, Rose-Marie VÉRON, Gilles MAHÉ, Fatimata AMY, Antony TAILLEFAIT, Silvia CAMARA-TOMBINI, Alain PAGANO, Chadia ARAB, Luc BELOT, Estelle LEMOINE-MAULNY, Laure REVEAU, Vincent DULONG