La politique familiale de la majorité ou comment récupérer de l’argent sur le dos de la classe moyenne !

Tribune des élu-e-s du groupe municipal Aimer Angers dans le magazine Vivre à Angers – Eté 2016

En commençant par l’augmentation drastique des tarifs des accueils de loisirs et en mettant fin à la gratuité des garderies périscolaires jusqu’à 18h, la majorité a donné le LA de sa politique familiale. La tarification solidaire se délite peu à peu avec le retour des effets de seuils et l’augmentation systématiquement plus importante pour les bas revenus. Pour éviter les levées de bouclier, certains tarifs n’ont pas encore augmenté mais les modes de règlement évoluent : les cours de natation ne peuvent plus être réglés par mois mais doivent être payés au semestre… Pour cet été, la Ville diminue l’offre de séjours de vacances (-70% de places) et ne permet plus aux petit-e-s Angevin-e-s de sortir de la ville. Pour l’année prochaine, elle réaugmente les tarifs des accueils de loisirs et dernièrement elle a décidé de diminuer les budgets des écoles de la ville… En cumulant tous ces éléments avec les baisses de subventions aux associations, qui n’ont d’autres choix que d’augmenter leurs tarifs, la vie devient de plus en plus chère pour les familles angevines !

Frédéric BÉATSE, Rose-Marie VÉRON, Gilles MAHÉ, Fatimata AMY, Antony TAILLEFAIT, Silvia CAMARA-TOMBINI, Alain PAGANO, Chadia ARAB, Luc BELOT, Estelle LEMOINE-MAULNY, Laure REVEAU, Vincent DULONG