Abattage du séquoia centenaire : nos questions au Maire pour le conseil municipal

Question diverse qui a été déposée au Maire d’Angers pour le Conseil municipal du 16 juillet 2018 par Gilles Mahé au nom du Groupe Aimer Angers.

Monsieur le Maire,

Nous nous sommes émus d’apprendre, comme de nombreux Angevins, que le séquoia centenaire situé sur l’ancien site des pépinières Delaunay, était menacé d’abattage dans le cadre d’un projet immobilier porté par Volvo et Suzuki sur ce terrain acquis par le groupe Val de Loire Automobiles. Il nous semble difficilement compréhensible que l’abattage de cet arbre, vestige du patrimoine végétal angevin, ait été autorisé par le permis de construire que vous avez signé. Surtout si cet arbre, situé à proximité de la collection de l’arboretum, a bien été identifié au moment de l’élaboration du PLUi comme une composante paysagère à prendre compte. Nous pensons légitime la mobilisation associative et citoyenne qui demande la sauvegarde de cet arbre à laquelle nous nous joignons.

Nous avons donc différentes questions à vous poser :
– comment se fait-il que l’autorisation de ce permis ait été octroyée sans que la sauvegarde de cet arbre n’ait été incluse dans le projet ? Son caractère remarquable a-t-il été reconnu ?
– ce sujet a-t-il seulement été soulevé par vos services lors de l’instruction ? Des solutions alternatives ont-elles été demandées au constructeur et étudiées ?
– quelles décisions ou actions allez-vous mettre en œuvre pour le sauver tant qu’il est encore temps ?

Merci de votre réponse,

Gilles Mahé