[Communiqué] 42 000€ en plus pour être loin d’Angers : les Angevin-e-s méritent un maire à plein temps

Communiqué du groupe Aimer Angers suite à la nomination de Christophe Béchu à la tête de l’AFITF.

La loi a mis fin au cumul des mandats mais malheureusement pas au cumul des fonctions. Il est donc légal qu’un maire d’une grande ville et président d’une communauté urbaine, qui est déjà président d’un observatoire (Observatoire de l’action sociale) puisse en plus de ses mandats très chronophages, occuper la fonction de président d’une agence nationale. C’est légal, mais est-ce compatible ? C. Béchu prétend que ça ne lui prendra qu’un jour par semaine : c’est toujours une journée de moins par semaine consacrée à Angers et aux Angevin-e-s. Les Angevin-e-s méritent un maire à plein temps !

Rappelons que C. Béchu était d’ailleurs contre la fin du cumul des mandats, considérant que cela permettait aux élus locaux de défendre leur territoire au niveau national. Mais alors qu’il était sénateur il n’a jamais réussi à valoriser Angers : il a laissé partir le Salon du végétal à Nantes, la rénovation urbaine stagne, et notre ville n’a pas été retenue pour tester la nouvelle police de proximité. Alors nous avons des difficultés à croire qu’il pourra faire mieux désormais.

Par ailleurs, nous avons voté pour lorsque, ayant dû mettre fin malgré lui à son mandat de sénateur, il a augmenté ses indemnités en tant que maire. Nous considérions que c’était son droit et que ces indemnités correspondaient à la fonction exercée. Antony Taillefait était même intervenu en conseil pour expliquer qu’il ne fallait pas tomber dans la démagogie. En revanche, nous considérons aujourd’hui qu’occuper cette nouvelle fonction, qui va l’éloigner d’Angers, et qui est indemnisée à hauteur de 42 000€ pour une journée par semaine (quand même !), n’est plus connecté à la réalité. Au cumulé, C. Béchu va recevoir plus de 142 000€ par an d’argent public. Nous demandons à ce qu’il refuse cette nouvelle indemnité ou qu’il baisse d’autant ses indemnités de Maire et de Président de l’agglomération.

Les élu-e-s du groupe Aimer Angers