[Communiqué] Quand la majorité panique

Une nouvelle fois, la majorité a consacré sa dernière tribune dans le Vivre à Angers à nous dénigrer. Pourtant, nous nous contentons de défendre le projet pour lequel nous avons été élus, fidèles aux nombreux Angevin-e-s qui nous soutiennent, respectueux de nos engagements. La majorité serait-elle si peu coutumière du fait pour être à ce point irritée par notre intégrité ?

Nous n’aurions aucun mal à rétablir la réalité des faits qui nous sont reprochés dans cette tribune, mais le passé ne nous intéresse pas, c’est l’avenir d’Angers qui nous préoccupe. La majorité semble être touchée par une sorte d’effet miroir en nous considérant « figés dans le passé » : en réalité, qui ne cesse d’utiliser le passé, dans cette tribune comme lors des conseils municipaux ou d’agglomération, rappelant des dossiers qui remontent parfois à plus de 15 ans ?

Malheureusement en plus de 4 ans, cette équipe n’a pas réalisé qu’elle n’était plus dans l’opposition, que son rôle consistait à gérer la ville pour le bien être de l’ensemble des Angevin-e-s : que de temps perdu ! Dans le jeu des petites intrigues que chacun de ses membres mène pour se faire bien voir d’untel, se faire une place ici ou là, les grands perdants sont notre ville (qui décroche dangereusement) et les Angevin-e-s (qui se rendent compte qu’ils ne sont pas au cœur des préoccupations de leurs représentants). La majorité serait-elle en train d’en prendre conscience ? Aurait-elle si peu confiance en ses propres projets pour allumer des contre-feux en dénigrant les nôtres ?

Les Angevin-e-s n’ont que faire de ces bassesses politiques, ils attendent plus de sérieux et de responsabilité de la part de leurs élu-e-s !

Vos élu-e-s du groupe Aimer Angers