• Aimer Angers

Question diverse - Ecole espérance banlieues

Lors du dernier conseil d'administration de la SOCLOVA, la construction de nouveaux locaux pour l'école hors contrat Le Gouvernail a été votée, avec un investissement du bailleur s'élevant à 1,3 million et un loyer volontairement modéré proposé (36 000€ annuel là où dans ce secteur géographique, le prix du marché des locaux d’activité est estimé entre 60 et 100€/m²/an).


Or, plusieurs enquêtes de médias d’investigation ont été menées ces dernières années sur les écoles de ce réseau qui ont pointé des inquiétudes quant à une dérive idéologique, avec des responsables nationaux dont les liens étroits avec des mouvances intolérantes sont connus, notamment la « Manif pour tous ».


Surtout, nous tenons à rappeler qu’il s’agit d’une école HORS CONTRAT.


Monsieur le Maire, nous n’aurons de cesse de défendre l’école publique, d’exiger pour elle les moyens nécessaires à son bon fonctionnement mais aussi de nous opposer à des financements de cette nature, à destination d’écoles qui FONT LE CHOIX de ne pas conventionner avec l’état ! Ce type d’établissement ne peut pas défendre une indépendance vis-à-vis de l’état et accepter ainsi des aides publiques qu’elles soient sous forme de subventions ou de constructions de bâtiments.


Et si la ville ou ses satellites font le choix de financer ainsi des écoles hors contrat, quels critères comptez-vous mettre en place si demain, d’autres structures hors contrat venaient à vous solliciter ?


Vous l’aurez compris, nous sommes particulièrement surpris et choqués par cette décision qui s’apparente à une subvention indirecte que nous ne pouvons accepter. Si la SOCLOVA cherche des moyens d’investir en dehors de son champ premier d’intervention, qui est en premier lieu la construction de logements sociaux, alors nous saurons être source de propositions : il existe bien d’autres associations reconnues d’utilité publique qui sont en attente de locaux.


Aussi, nous demandons à la ville d’Angers d’intervenir auprès de la SOCLOVA pour surseoir immédiatement à ce projet de construction d’un nouveau bâtiment. Et nous vous remercions de nous communiquer les éléments nécessaires à nous forger un avis circonstancié, notamment les rapports d'inspection qui ont été évoqués lors du débat à la SOCLOVA ainsi que le budget de l'association.


Retrouvez l'intervention en vidéo juste ici


Les élu.e.s du groupe Aimer Angers lors du conseil municipal le 20 décembre 2021


Silvia CAMARA-TOMBINI, Bruno GOUA, Marielle HAMARD, Stéphane LEFLOCH et Céline VERON



21 vues0 commentaire