top of page
  • Photo du rédacteurAimer Angers

Études pré-opérationnelles de la restructuration de quatre sites industriels - Alter public

Dernière mise à jour : 20 sept. 2023

Délibération :

Cahier des délibérations (3)-5-6
.pdf
Download PDF • 633KB

Annexe :

DEl 3 - Études pré-opérationnelles de la restructuration de quatre sites industriels - Alt
.
Download • 1.18MB

Intervention de Stéphane LEFLOCH :


Sans doute l’avez-vous constaté, nous n’avons de cesse de mettre en avant la nécessité de densifier l’artificiel pour préserver le naturel. Cette délibération va donc dans le bon sens. C’est donc une bonne nouvelle même si nous restons en deçà des efforts qui seraient à faire pour reconquérir les espaces industriels et pas suffisamment engageants dans les mesures qui doivent accompagner cette reconquête.

On évoque ce soir 40 hectares potentiels, mais je veux croire qu’il ne s’agit là que du potentiel le plus évident et le plus simples à redéployer. Une déambulation dans nos zones industrielles nous autorise à penser qu’il y a aussi des espaces à récupérer autour de certaines implantations industrielles, notamment sur des parkings largement surdimensionnés, qui pourraient par ailleurs être densifiés en hauteur. Bien entendu il ne s’agit pas d’imposer mais plutôt d’accompagner les industriels dans cette démarche. À l’intérieur des ilots industriels Il faut aussi encourager la disparition des friches et des espaces de stockage aériens quelques fois polluants, vers un stockage par empilage ou pourquoi pas vers un site de stockage commun géré par la collectivité. Il faut aussi renforcer l’action qu’ALTER ou ALDEV mènent certainement pour recenser les espaces libres dans certains bâtiments et identifier les industriels qui sont justement à la recherche de ces espaces. C’est compliqué j’en conviens mais il y a de quoi gratter encore quelques hectares pour s’inscrire dans une dynamique d’urbanisme industriel circulaire.

Vous évoquez aussi et à juste titre la nécessiter d’apporter du mieux vivre en mutualisant les services : restauration, pôle multimodal des déplacements, crèche, ilot de fraicheur, secrétariats, salle de réunion et que sais-je encore salle de sport ou bien même des commerces. Je veux y croire et il me semble intéressant que l’on puisse préciser un cahier des charges qui nous engagerait dans cette dynamique.

Vous le savez, certaines de nos zones sont anciennes et manquent furieusement de charme. À croire qu’il faut ajouter du lugubre au travail. De mon point de vue, il faut au contraire décloisonner les espaces et apporter de la végétation, donc créer des voies douces qui transpercent ces blocs afin de raccourcir les distances et irriguer les zones en toute sécurité. En somme faire le contraire de ce que vous avez fait entre Écouflant et Angers sur la potentielle voie verte que nous aurions pu créer sans effort sur les voies de chemin de fer désaffectées, au lieu de les céder par morceau en détruisant ce potentiel.


Retrouvez son intervention en vidéo ici

16 vues0 commentaire
bottom of page