top of page
  • Photo du rédacteurAimer Angers

Dérogation travail dominical

Délibération :


Intervention de Silvia CAMARA-TOMBINI :


Monsieur le Maire, chers collègues, 


Une fois n’est pas coutume, je voudrais vous remercier de l’écoute et des débats que nous avons eu lors de l’entretien que vous nous avez accordé il y a quelques semaines et le lendemain, en commission finances. Lors de ces deux rencontres, nous avons pu débattre ensemble et de matière constructive autour de la pertinence de la délibération qui nous était initialement proposée pour le CM de novembre dernier. 


Et ces débats ajoutés à ceux qui sont intervenus lors des concertations des différents acteurs ont abouti finalement à un report de la délibération qui initialement prévoyait une ouverture un dimanche de janvier.  


Lors de la commission finances, et je ne pense pas trahir ici de secret, j’ai bien compris que nous sommes nombreux, dans la majorité comme dans l’opposition, à considérer qu’il est possible et souhaitable de ne pas rester figer sur une position idéologique et à revoir plus encore à la baisse le nombre de dimanches ouverts.  

Oui ça aurait été un acte politique fort que de dire dés aujourd’hui, qu’au regard de la configuration de l’année 2024 et parce que nous sommes convaincus de l’inutilité de l’ouverture des commerces sur les périodes de soldes, on choisit de passer au moins pour 2024 à seulement 3 dimanches en dérogation, à savoir ceux de décembre pour accompagner Soleils d’Hiver.  


 Si nous n’avons pas assisté à la concertation, on nous a fait remonter que l’ensemble des commerçants et organisations patronales sont d’accord sur l’inutilité de l’ouverture le 1er dimanche des soldes d’hiver mais aussi sur l’inutilité du 1er dimanche des soldes d’été. Aussi, nous vous proposons d’amender dès ce soir la délibération en retirant l’ouverture le 30 juin.     


Il serait par ailleurs intéressant, à l’instar de ce qui existe ailleurs, qu’on aille vers une concertation plus globale. D’abord en ayant cette concertation   à l’échelle de l’agglomération. Ensuite, en élargissant la et en proposant la signature d’une charte permettant au-delà du nombre de dimanche de dérogation, d’encadrer les horaires d’ouverture, la base du volontariat, l’indemnisation le cas échéant des frais de garde d’enfants ou encore les frais de déplacement…  


Il s’agit en effet de voir la question du travail le dimanche dans sa dimension globale. Lors du CM de 2020, Christophe BECHU m’avait répondu en n’écartant pas l’idée d’aller vers une délibération incluant les horaires et ne se limitant pas au nombre de dimanches, il proposait alors d’engager une négociation et un dialogue sur le plan territorial, et citait lui-même la ville de Nantes.   


Je vais terminer sur une note moins rassembleuse : oui je suis convaincue Monsieur le Maire que nous pouvons nous mettre d’accord et j’ai salué en début d’intervention le dialogue que vous avez su conserver sur ce sujet et qui finalement va dans le sens des différentes réponses que Christophe BECHU a pu faire par le passé. Mais j’ai le sentiment que finalement, et vous nous l’avez d’ailleurs laissé entendre en commission, Monsieur le Maire, cette délibération est surtout là pour satisfaire votre adjoint au commerce, Mr Pabritz, avec qui   le débat n’a pas été possible en commission.    


Je conclurai en élargissant le débat à la question du commerce dans notre ville. Nous sommes toutes et tous ici attachés au développement et à l’attractivité de notre centre-ville, qui est le cœur de l’agglomération et attire bien au-delà des Angevins. Alors que nous sommes en plein soleils d’hiver, il est difficile de ne pas parler de l’accessibilité du centre-ville.


Il y a urgence à prendre des mesures fortes sur les déplacements en ville pour éviter les bouchons et les situations cauchemardesques vécues par de nombreux visiteurs. je réitère ici notre demande d’une gratuité des TC le we (au moins dans un premier temps pendant Soleils d’hiver !) Je vous vois déjà venir avec la promesse d’un nouveau parking et j »’y réponds par anticipation : la ville a développé une super application Angers 5/5 qui permet maintenant de connaître le nombre de places dispos dans les parkings. C’est très instructif et cela permet de voir qu’il faut juste accepter de marcher un peu ! Les parkings sont loin d’être saturés, même le samedi après-midi !  


Nous voterons contre cette délibération qui maintient une ouverture lors des soldes d’été le 30 juin alors que la grande majorité des acteurs en reconnaissent l’inutilité. 


Retrouvez son intervention en vidéo ici

1 vue0 commentaire
bottom of page