• Aimer Angers

Fonctionnement des déchèteries - Règlement intérieur

Délibération :

Fonctionnement des déchèteries - Règlement intérieur
.pdf
Download PDF • 622KB

Règlement intérieur des déchèteries :

DEL 1 - Fonctionnement des déchèteries - Règlement intérieur -
.pdf
Download PDF • 447KB

Intervention de Stéphane Lefloch :


Nous avons déjà fait part de notre hostilité à ce nouveau règlement qui enferme les collectivités dans des barrières de poubelles. Nous sommes donc très loin de la nécessaire solidarité des intercommunalités. Curieux d’ailleurs que l’on accepte, que des gens extérieurs viennent faire leurs courses dans nos commerces, remplir nos rues et nos restaurants et que dans le même temps on ne veuille plus de ces gens dans nos déchèteries sous prétexte d’un impact négatif sur nos statistiques ou bien même d’une exaspération des usagers locaux.

Pensez-vous sincèrement que ceux qui ne respectent pas les usages liés aux déchets vont docilement rentrer dans le rang parce que les déchetteries ferment leurs accès les unes après les autres. Illusion. Il y aura toujours plus de points de décharge sauvage parce que vous allez encore plus rejeter les contrevenants vers des comportement extrêmes. Le constat est déjà terrifiant puisqu’il y a eu +85% de dépôts sauvages entre 2017 et 2021 soit presque un doublement en 5 ans. Faut-il voir là un effet pernicieux des déchetteries qui se renferment sur elle-même, comme nous prévoyons de le faire. Au total il y a actuellement 36 000 points de dépose sauvage en France et on observe une violence qui s’accroît autour de ce sujet jusqu’à la mort d’un maire durant l’été 2019.

Ce règlement ne contribuera pas à réduire le volume des déchets des entreprises, des artisans et même de nos associations qui se retrouvent par effet ricoché punies par vos interdictions. Pas une seule fois d’ailleurs le ministère de la transition écologique n’envisage la fermeture des déchetteries comme une solution à ce douloureux problème. Au-delà de la réduction à la source de ces déchets sur lequel notre collectivité fait des efforts, j’en convient, il existe heureusement d’autres pistes pour tenter d’améliorer la gestion des déchets et je regrette qu’elles n’aient pas été mises au débat au sein de cette assemblée.

Ce nouveau règlement ne résout donc rien alors même qu’il va nous couter très cher. Du matériel technologique qui auto-générera plus de consommation et de déchets, c’est tout de même un comble.

Mais le plus regrettable c’est qu’il va rendre la vie de nos habitants encore plus complexe, qui croulent déjà sous les interdictions et les règlements de toutes sortes. Une nouvelle carte à demander puis à ne pas oublier, mais aussi à ne pas perdre pour ne pas avoir à payer 15 euros supplémentaires. C‘est aussi une nouvelle épreuve pour les citoyens en déshérence numérique ou administrative.

Je crains en outre que vous n’ayez pas pris en compte les étudiants, les travailleurs itinérants, les personnes qui habitent autre part mais qui viennent travailler à Angers, mais aussi toutes celles et ceux qui ne viennent que très exceptionnellement déposer en déchetterie et qui n’auront donc pas fait la démarche pour obtenir le précieux sésame. En fin de compte mesdames et messieurs voici que nous affligeons à la population une nouvelle vexation administrative qui ne résoudra rien. J’appelle donc Victor Hugo à ma rescousse qui nous enseigne qu’on peut trouver le mal en cherchant trop le bien, donc renonçons à ce règlement et laissons ouvertes nos déchèteries.


Retrouvez son intervention en vidéo ici

0 vue0 commentaire