top of page
  • Photo du rédacteurAimer Angers

Nouveaux tarifs de la restauration scolaire à Angers : une hausse inéquitable

Lors du conseil municipal du 24 avril, la majorité municipale a voté les nouveaux tarifs de la cantine scolaire 2023/2024. Si l’augmentation des coûts d’approvisionnement nécessite des réajustements, l’ensemble de la minorité municipale est opposé à cette nouvelle grille tarifaire, en raison de son caractère inéquitable et des hausses inacceptables qu’elle induit.


La suppression des « forfaits », qui correspondaient à un engagement annuel à la restauration du midi entraînera une facturation des repas à l’unité, qui provoquera une hausse exorbitante des factures pour les familles. En effet, alors que la majorité municipale parle d’une augmentation des tarifs de 3.5% due à l’inflation, nos calculs concluent à des augmentations atteignant jusqu’à +29% en fonction des quotients familiaux (voir tableau ci-dessous).

Tableau comparatif de l’évolution des tarifs pour une semaine à 4 repas


Notre exemple :

- Une famille avec 1 enfant en élémentaire et 1 en maternelle

- Quotient familial de 1 300


Le budget annuel “cantine” de cette famille était en 2022/2023 de 1 243.20€. L’année prochaine (2023/24), sa facture passera à 1 589.80 €, c’est à dire une augmentation de 346 € et 27,9% (cf. tableau).


Le taux d’effort pour les familles n’est ni progressif ni équitable, les hausses sont portées principalement par les classes moyennes. La suppression des tarifs différenciés pour les enfants d’élémentaire et de maternelle s’avère injuste, un enfant de 5 ans ne mangeant pas la même quantité qu’un enfant de 10 ans.


La réservation informatique des repas, modalité nouvelle et supplémentaire, creusera la fracture numérique, rendra les démarches plus complexes pour certaines familles qu’il sera nécessaire d’accompagner. A cela s’ajoutent également les conséquences d’une organisation supplémentaire au repas pour le périscolaire sur le temps du midi, qui manque déjà de personnel.


Pour toutes ces raisons, nous demandons à la majorité municipale de Jean-Marc Verchère de revoir cette grille tarifaire dans les meilleurs délais, en concertation avec les parents d’élèves ainsi que Papillote et Cie, afin de tout mettre en œuvre pour contenir au maximum la répercussion de l’inflation sur les budgets ménages.


A défaut, nous demandons que ces tarifs soient reconsidérés en rétablissant le forfait annuel, en assurant une répartition équitable et progressive de l’effort financier pour les ménages selon leurs revenus, en contenant la hausse en deçà des taux d’inflation réels pour l’ensemble des quotients familiaux.



L’ensemble des élu.e.s de l’opposition municipale d’Angers : Yves AUREGAN, Silvia CAMARA-TOMBINI, Claire SCHWEITZER, Sophie FOUCHER-MAILLARD, Bruno GOUA, Marielle HAMARD, Stéphane LEFLOCH, Elsa RICHARD, Arash SAEIDI, Céline VERON


3 vues0 commentaire
bottom of page