top of page
  • Aimer Angers

Plan d'adaptation au changement climatique

Délibération :

Plan d'adaptation au changement climatique - Délibération
.pdf
Download PDF • 635KB

Plan d'adaptation au changement climatique :

DEL 1 [1] - Assises de la transition écologique - Plan d'adaptation au changement climatiq
.
Download • 4.04MB

Intervention de Stéphane LEFLOCH :


Rassurez-vous, je n'ai pas l'intention de commenter la somme des intentions qui s'inscrivent dans ce plan d'adaptation. Juste regretter que nous en soyons toujours au stade de la constatation, alors que nous devrions être en situation d'anticipation.


Pourtant, l'ancien président de notre agglomération nous a révélé dans une interview sur France Culture avoir été informé très jeune des crises écologiques à venir. Alors une fois aux affaires qu'a-t-il fait de remarquable pour préparer notre agglomération à ne pas subir le choc du réchauffement climatique. À lire ce document, pas suffisamment apparemment.


En matière de déplacements par exemple, pouvons-nous considérer que notre plan vélo sera suffisant pour bouleverser nos comportements. Pouvons-nous nous convaincre que les changements dans les transports en commun que nous avons récemment décidé seront de nature à fluidifier la circulation de nos cars et de nos bus dans toute notre collectivité.


Permettez-moi d'en douter, aussi surement que je m'inquiétais moi aussi dans ma jeunesse et plus tard de notre capacité à lutter contre la fonte des glaciers, de la submersion des rivages et de la dégradation néfaste pour la biodiversité de notre atmosphère.

Pour les déplacements il nous faut donc une révolution visant à éliminer la voiture en centre-ville. C’est en effet la seule solution pour fluidifier au maximum le trafic et favoriser ainsi la fréquence et la rentabilité des transports en commun. Éradiquer les voitures dans les villes ce n’est plus de la politique fiction, c’est une réalité pour beaucoup des grandes villes en France et dans le monde.

Angers qui se targue de truster les classements des villes les plus performantes en matière de qualité de vie tombe de son piédestal pour ce qui concerne le sujet les déplacements. En effet notre ville n’apparaît même pas dans le TOP 20 des villes où il fait bon vivre sans voiture, TOP 20 ou l’on retrouve pourtant Rennes, Nantes, Tours et bientôt Laval peut-être.


Que faisons-nous pendant ce temps ? un parking silo en plein centre-ville. Plutôt que de nous inviter à moultes résiliences comme le suggère ce plan je préconise l’attaque en force dès maintenant pour ce qui concerne les déplacements, car soyez en certain, viendra de toute manière l’obligation de se passer de la voiture dans les villes et je m’inquiète donc que notre territoire se retrouve déjà à la traine pour activer ce puissant levier contre la dégradation du climat.


Retrouvez son intervention en vidéo ici

3 vues0 commentaire
bottom of page