• Aimer Angers

Repensons nos priorités pour les Angevins ! - Décision modificative n°2

Dernière mise à jour : 26 oct.

Délibération :

Délibération - décision modificative n°2
.pdf
Download PDF • 727KB

Annexe à la délibération :

DEL 36 - Exercice 2022 - Décision Modificative n° 2
.pdf
Download PDF • 247KB

Intervention de Silvia CAMARA-TOMBINI :


A l’occasion de cette décision modificative, qui vient marquer la nécessaire évolution du point d’indice des fonctionnaires, une réponse à la baisse de leur pouvoir d’achat, je souhaite intervenir plus globalement sur l’évolution de la situation financière de notre collectivité.


Car nous le savons, la France traverse une période difficile : l’inflation des produits alimentaires, l’augmentation des coûts de l’énergie, la guerre en Ukraine, etc … affectent notre quotidien, exigeant de chacun des efforts considérables. Mais, bien sûr, cela a aussi des conséquences sur le budget des collectivités, qui s’interrogent pour nombre d’entre elles, sur leur capacité à boucler l’année 2022 et pour globalement toutes les collectivités, sur leur capacité à anticiper le budget 2023.


Quand on sait, et cela a été rappelé en commission, que les projets en cours prennent en moyenne une augmentation de 10 à 15%, alors bien évidemment on comprend de suite qu’il va falloir revoir nos trajectoires financières., pour les ajuster à cette crise que nous subissons.

Face à cette situation, nous avons proposé à l’agglomération de porter la demande des Maires de France d’indexer la dotation globale de fonctionnement sur l’inflation, ce que refuse encore le gouvernement. Mais je le redis ici, ce serait une mesure de bon sens plus juste et plus durable qu’un fonds ponctuel dont on sait déjà qu’il sera insuffisant…

A Angers comme ailleurs, ce qui était possible hier ne l’est plus aujourd’hui, les incertitudes sont nombreuses, l’avenir incertain. Aujourd’hui, de très nombreux ménages Angevins sont amenés à faire des choix. Parce que l’augmentation de certaines factures, l’augmentation du budget courses, l’inflation les obligent à revoir certaines de leurs dépenses (et je ne parle que de ceux qui avaient la capacité d’investir…)


En conséquence, il est nécessaire de revoir dès aujourd’hui le programme pluriannuel d’investissement de notre ville. Les collectivités doivent répondre aux injonctions nécessaires et surtout non négociables d’investissement dans la transition écologique. Et en parallèle elles doivent aussi répondre aux urgences sociales. Ainsi, les projets liés à la transition écologique et à la politique sociale doivent bien sûr être priorisés. En parallèle, nous sommes convaincus que d’autres projets déjà validés dans notre Plan pluriannuel d’investissement, y compris parfois à l’unanimité de ce conseil, doivent être mis en attente, pour certains reportés, pour d’autres peut-être tout simplement annulés.

En conclusion, Monsieur le Maire, nous réaffirmons ici notre volonté de porter le message au gouvernement de la nécessité d’indexer la DGF sur l’inflation et nous vous proposons de repenser très rapidement nos priorités pour les Angevins et de revenir sur le plan pluriannuel d’investissement en proposant un PPI adapté à la crise.


Retrouvez son intervention vidéo ici

3 vues0 commentaire