top of page
  • Aimer Angers

Service public de distribution de gaz - Contrat de concession gaz

Dernière mise à jour : 11 oct. 2022

Délibération :

Délibération - Service public de distribution de gaz - Syndicat intercommunal d'électricit
.
Download • 629KB

Intervention de Stéphane LEFLOCH lors du dernier conseil d'agglomération sur le contrat de concession gaz dans notre agglomération.


D’abord, je veux saluer ici celles et ceux d’entre vous qui ont œuvré à adapter les directives d’un accord national dans une déclinaison locale.


L’ambition de diminuer nos consommations est affichée, la volonté d’évoluer vers une production totalement renouvelable est clairement annoncée. Il faut aussi noter l’intention de supprimer des chaudières au fioul ce qui, pour le moins, ne simplifiera pas les choses. L’occasion alors d’espérer qu’un jour à venir nos chaudières gaz puissent aussi disparaitre au profil de moyens énergétiques alternatifs et renouvelables

Vous avez donc des intentions, vous l’exprimez par des contrats, vous êtes armés d’une volonté incontestable mais pour autant, vous ne devez pas, vous ne pouvez pas vous illusionner, il n’y a pas de martingale énergétique. Le schéma directeur d’investissement prévoit 90 millions sur 30 ans. Vu de maintenant, peut-être qu’il suffira à remplir nos objectifs concernant le gaz, je le souhaite, mais nous voyons bien que les soubresauts du monde, l’appétence énergétique de nos sociétés modernes, la nécessaire évolution des deux tiers de l’humanité vers des conditions de vie supportables sont des paramètres qui devraient nous inciter à aller plus vite, plus loin et plus fort en matière énergétiques.


Un rapide survol des dossiers locaux sur lesquels la minorité s’est exprimée à ce propos pourraient d’ailleurs servir de base pour engager de nouveaux arbitrages dans ce sens. Vous le savez nous sommes à votre disposition pour en débattre et au minimum vous pouvez compter sur nous pour vous le rappeler chaque fois que nous en aurons l’occasion.


Retrouvez son intervention en vidéo juste ici



4 vues0 commentaire
bottom of page