• Aimer Angers

Subvention exceptionnelle au FACECO - Crise en Ukraine

Dernière mise à jour : 30 mars

Délibération :

Soutien à l'Ukraine
.pdf
Download PDF • 647KB

Intervention de Céline VERON :


Nous dénonçons et condamnons avec force l'agression militaire russe en Ukraine, cette tentative d'annexion d'un État démocratique souverain, au mépris du droit international.


Face à la guerre, toujours porteuse d'incertitudes, de souffrances et de malheurs, notre collectivité a décidé d’agir, nous vous avions assurés de notre soutien, le défi est de taille.


Monsieur le maire , chers collègues que répondons à ce gamin de 17ans entendu samedi et qui nous dit « Imaginez aujourd’hui vous êtes entourés de vos proches, d’un ciel paisible et demain vous regardez les restes de vos proches dans les décombres de votre ville natale


Imaginez-vous quitter votre maison, craignant pour votre vie, poursuivre votre famille et vivre dans une cave mouillée et humide.


C’est exactement le sort de la majorité des citoyens ukrainien


Imaginez que vous deviez quitter votre pays natal avec ces paysages et partir pour un long voyage à l’étranger à la recherche d’un lieu sur, en éprouvant sans cesse l’errance


C’est le sort des réfugiés ». De tous les réfugiés.


C'est pour cela que nous vous faisons les propositions suivantes car nous pensons que nous devrions davantage engager notre collectivité. Nous savons que la gestion des conséquences de ce conflit se fera en lien avec les associations, l’état et les différentes collectivités territoriales de notre territoire.


Nous pourrions faire mieux en matière de pilotage et de coordination : pour aller vers une lisibilité plus grande


- Par exemple nous souhaiterions que soit mis en place un lieu unique ou pourraient converger les aides de toutes sortes et notamment la récolte des dons , dons qui sont assumer par les asso qui sont déjà beaucoup sollicités.


Un lieu unique d’accueil pour l’ensemble des ressortissants ukrainiens : un lieu qui permettrait non seulement de créer du lien entre ces ressortissants, mais aussi avec les angevins et les personnes engagées dans l’accueil.


Un lieu dans lequel les familles qui ont fait preuve de solidarité en se proposant pour l’accueil trouveraient des ressources, de l’aide car il n’est pas anodin que d’ouvrir sa maison.


Ce lieu devrait être un lieu de centralisation des démarches à effectuer pour alléger les parcours. Le CCAS pourraient y orienter les familles, nous avons vu récemment que la question des titres de transport était problématique.


Nous devons faciliter l’apprentissage de la langue et s’appuyer fortement sur les associations qui ont en charge ces questions dans notre ville en recensant leurs besoins et en ajustant leurs aides financières.


Enfin, le dernier volet de nos propositions concerne la nécessaire pédagogie qui devrait accompagner cette crise et l’accueil de ces réfugiés.


Permettre à ces réfugiés, de dire qui ils sont, partager leur culture, leur mode de vie

Permettre à nos concitoyens d’envisager ce que veulent dire les mots : exil, réfugiés, demande d’asile.


Nous sommes, en tant qu’Européen profondément touchés de ce qui se passe en Ukraine mais nous devons comprendre ce qu’est une guerre et ses conséquences.


Retrouvez son intervention en vidéo ici


Conseil municipal du 28 mars 2022



7 vues0 commentaire