top of page
  • Photo du rédacteurAimer Angers

Tarification de la restauration scolaire 2023-2024

Mesdames, Messieurs,


A l’heure où nous sommes, nous nous apprêtons à bénéficier d’une pause estivale pour certaines et certains, ce temps est déjà marqué par la préparation de la rentrée scolaire.


Aussi, depuis la décision de votre majorité en conseil municipal d’avril, de modifier les tarifs de cantine, sans concertation, et sans application d’une grille progressive et équitable dans le taux d’effort des familles, un certain nombre de parents élus dans différentes écoles d’Angers ont souhaité mettre cette question à l’ordre du jour lorsque cela était possible (car l’information est arrivée souvent trop tard) des conseils d’école de juin. Au-delà du peu d’écoute que les parents nous ont fait remonter lors de ces conseils d’école, invoquant même pour certains des fins de non recevoir au motif plus que douteux des opinions politiques des parents élus, il nous semble que vous ne mesurez pas le caractère injuste des augmentations que vous imposez aux classes modestes et moyennes.


Aussi, à travers cette question diverse, nous souhaitons à nouveau vous inviter à revoir cette nouvelle grille tarifaire tenant compte bien sûr de l’augmentation des matières premières, et garantissant une véritable justice dans le taux d’effort des familles en fonction de leurs revenus . Car dans ce que vous proposez, le taux d’effort est plus élevé pour une famille ayant un quotient familial parmi les plus faibles, ou même entre 800 et 1500 par rapport à une famille ayant une Qf plus fort (c’est-à-dire) plus de 2000. Il ne suffit pas de dire que 40% des familles voient leur tarif baisser ou se maintenir, pour garantir de l’équité de ces tarifs. En l’état, le prix des repas pour les familles les plus pauvres ou pour les familles de classes moyennes restent à proportion plus élevés que pour les familles aux QF > 2000. Ce n’est pas normal.


De plus, cette révision tarifaire entraîne un nouveau règlement intérieur que les familles doivent obligatoirement signer pour pouvoir bénéficier du service de la cantine. Tout comme les nouveaux tarifs, cette nouvelle réglementation n’a pas été concertée avec les parents car mise à jour uniquement le 4 juillet dernier.


Ce règlement introduit des modalités de désinscription déconnectées de la réalité des familles : prévenir à l’avance pour les cas d’enfant malade ; vous exigez un certificat médical qui implique que les parents doivent aller prendre rendez-vous chez le médecin (quand celui-ci est bien sur disponible et peut voir l’enfant dans la journée, Hors même si les parents respectent le protocole indiqué, ils sont quand même sanctionnés d’un jour de carence. pas de précision sur les cas de jours de grèves des équipes éducatives ou enseignantes seront-ils facturés? A qui reviendra la charge d’annuler ces repas non consommés? ; Enfin, rien n’est spécifié ou pensé si l’enfant doit s’absenter urgemment par exemple, dans le cas d’un décès familial.


Auparavant 11j pour l’élémentaire et 16j pour la maternelle pour les absences étaient octroyées, pourquoi supprimer l’ensemble de ces jours? Pourquoi ne pas faire d’intermédiaire? pourquoi passer de 11J et 16j à rien? cela induira nécessairement des augmentations brutales et massives pour les familles, non accompagnées.


Ce que nous indiquons et questionnons ici est en revanche pris en compte dans la plupart des autres cantines scolaires de ville comme Grenoble, Le Havre, Tours, le Mans, ...

Ainsi, l’ensemble de ces éléments nous amène à vous demander de revoir les différents tarifs dès la rentrée, en concertation avec les parents d’élèves (ou un collectif représentant les parents d’élèves), et en appliquant une grille progressive, juste et équitable.


Ce que vous proposez aujourd’hui est uniquement et centralement pensé pour la cantine mais pas pour les familles utilisatrices du service. Nous n’arrivons pas à voir ce qui peut être bénéfique pour les familles.


Retrouvez son intervention en vidéos


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page